Enfin un rebond de Nyrstar

08/11/17 à 16:43 - Mise à jour à 16:52

Le marché a accueilli très favorablement le rapport intermédiaire au 31 octobre de Nyrstar. A partir de l'an prochain, l'endettement du groupe devrait diminuer progressivement.

Fin septembre, l'entreprise a franchi une étape cruciale, le démarrage de son unité de traitement multimétaux Port Pirie, en Australie. En février, le nouveau CEO Hilmar Rode avait à nouveau reporté de six mois ce lancement afin de maximiser la création de valeur à terme. Dont surcoût : 70 millions d'euros. L'usine générera un surcroît de cash-flow opérationnel ajusté (Ebitda) de 40 millions d'euros en 2018, de 100 millions en 2019 et de 130 millions à partir de 2020 (initialement, tout au plus 80 millions par exercice).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil