Dur contrecoup pour UCB

26/05/17 à 15:11 - Mise à jour à 29/05/17 à 16:05

Vu l'annonce d'un risque accru de problèmes cardiaques chez les patients traités contre l'ostéoporose avec le candidat médicament Romosozumab, le produit ne sera certainement pas approuvé sur le marché américain cette année. La sanction ne s'est pas fait attendre : le cours d'UCB s'est replié de 18% en un jour.

Le 22 mai, le groupe biopharmaceutique belge a présenté les résultats de l'étude de phase III (ARCH) avec Romosozumab, médicament potentiel contre l'ostéoporose qu'il développe en collaboration avec le géant biotechnologique américain Amgen. Bien que Romosozumab (appellation commerciale : Evenity) ait atteint les objectifs primaires et secondaires annoncés, le risque de problèmes cardiaques semble étonnamment élevé (2,5%). Ce risque n'avait pas été mis en lumière au cours des trois premières études de phase III avec le candidat médicament. Un sérieux contretemps. L'action UCB a dès lors accusé sa perte journalière la plus lourde depuis 1987 : -18%. UCB et Amgen étudieront plus en détails ces résultats. Dans le meilleur des cas, une explication sera ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil