Déclin des ventes de Gilead

26/02/18 à 00:00 - Mise à jour à 11:34

Pour compenser le recul des ventes de ses médicaments contre l'hépatite C, Gilead Sciences va devoir acheter du chiffre d'affaires. Le groupe dispose de suffisamment de liquidités pour acquérir l'une ou l'autre division cette année. En attendant, le titre est digne d'achat.

Si, ces dernières semaines, on a beaucoup entendu parler de la société biotech américaine Gilead Sciences, c'est parce que Galapagos a annoncé en décembre l'expiration (le 31 décembre 2017) de l'accord de lock-up et de standstill conclu avec elle; Gilead ne pouvait ni céder ni acquérir de participation dans Galapagos avant l'échéance du contrat, lequel courait depuis fin 2015 et portait sur le développement et la commercialisation, à l'échelle mondiale, de Filgotinib, une molécule destinée à traiter les maladies inflammatoires. On sait que Gilead veut acheter du chiffre d'affaires (CA) par le biais d'acquisitions, afin de compenser le recul des ventes de ses produits contre l'hépatite C (VHC). Et à terme, Filgotinib devrait pouvoir livrer ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil