Colruyt voit toujours ses marges s'éroder

11/07/17 à 00:00 - Mise à jour à 08:35

Sa politique de prix bas rend le groupe vulnérable à la concurrence féroce sur le marché. La croissance du bénéfice par action semble à présent s'être interrompue. Colruyt gâte pour l'heure plus ses clients que ses actionnaires, une stratégie selon nous judicieuse.

Dès qu'un concurrent lance une action '1+1 gratuit' ou accorde une réduction fixe, Colruyt s'aligne. Cette politique des prix les plus bas a permis l'expansion et l'enrichissement du groupe, mais c'est elle aussi qui le rend vulnérable à la concurrence féroce sur le marché. Au premier semestre de l'exercice, Colruyt a pu respirer davantage, mais au second (du 1er octobre 2016 au 31 mars 2017), les hostilités ont repris. Les hard discounters Lidl et Aldi ont gagné des parts de marché, et le groupe fusionné Ahold Delhaize a gagné en force de frappe. Depuis la crise, le consommateur est devenu et reste plus attentif à son ticket de caisse.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »