CMB

15/10/15 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Initié De La Bourse

Conserver / attendre

Acheter lorsque les prix sont au plus bas. C'est la technique de la famille Saverys depuis des décennies. Par l'intermédiaire de CMB et d'Euronav, elle surfe ainsi sur les tendances du secteur de la navigation maritime. Euronav est bien orienté grâce aux tarifs du marché, mais CMB, comme l'ensemble du secteur, traverse la plus mauvaise passe du transport de vrac (minerai de fer, charbon, céréales, etc.) de son histoire. Ceux qui ont suffisamment de fonds peuvent profiter de la situation pour racheter des navires, voire une société d'armateurs tout entière. La famille Saverys n'a pas dû aller très loin pour trouver un supplément de capacité à bon compte. Sa propre filiale CMB s'échange à 60%...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil