Cameco a tout pour survivre à la crise du secteur de l'uranium

17/01/17 à 23:09 - Mise à jour à 23:28

Cameco a l'envergure suffisante pour survivre à la crise du secteur de l'uranium. La situation de ce secteur est comparable à celle des actions minières il y a un an.

La situation du secteur de l'uranium est comparable à celle des actions des mines d'or il y a douze mois. Le sentiment était particulièrement négatif à la fin de l'an dernier, et les cours étaient proches de leur plancher absolu, voire l'avaient atteint. Cameco est le plus grand producteur coté d'uranium au monde. Le groupe assure environ 18% de la production mondiale. Il détient des mines au Canada, aux États-Unis et au Kazakhstan (d...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »