bpost sur la bonne voie

11/05/17 à 14:43 - Mise à jour à 12/05/17 à 11:04

Le premier trimestre passé est en demi-teinte, mais le groupe compense le recul structurel du trafic postal classique par des économies de coûts, la croissance de l'activité Colis et des acquisitions ciblées. bpost a tout de même réalisé l'an dernier pas moins de dix acquisitions, une nouvelle importante passée au second plan après l'échec de son offre sur PostNL.

Si le chiffre d'affaires (CA) du groupe a progressé sensiblement (+26%), ses coûts ont également augmenté plus rapidement (+37%) parce que les activités absorbées sont moins rentables. En d'autres termes, bpost voit sa marge bénéficiaire moyenne s'éroder. Au niveau du bénéfice opérationnel, la marge s'est effritée de 25,5 à 20,2%. Le CA plus élevé, combiné à des marges plus étroites, s'est finalement traduit au premier trimestre par une augmentation timide du cash-flow opérationnel de 1%. bpost a confirmé ses prévisions pour l'année en cours d'un cash-flow opérationnel récurrent et d'un dividende au même niveau qu'en 2016, et a aussi maintenu l'objectif d'un cash-flow opérationnel d'au moins 620 millions d'euros d'ici 2020. Ce qui implique une croissance du bénéfice d'...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »