Apple

08/11/16 à 00:00 - Mise à jour à 09:41

Le groupe a vu son chiffres d'affaires annuel baisser de 7,7%. Il s'agit du premier recul important depuis 2001. Pour l'instant, Apple reste très dépendant de l'iPhone, et il ne faut pas espérer une forte croissance à court terme. À 7 fois les cash-flows opérationnels, la valorisation est correcte. Conserver.

La publication des résultats trimestriels et annuels a de nouveau mis en évidence le fait qu'Apple n'est plus une entreprise de croissance. Pour la première fois depuis 2001, les ventes n'ont pas progressé. Au cours de l'exercice 2016 _ la période de douze mois clôturée fin septembre dernier _, le chiffre d'affaires a même reculé de 7,7% par rapport à l'an dernier, à 215,6milliards de dollars (USD). Le bénéfice a suivi la même tendance, tombant de 9,2 à 8,5USD par action. Apple n'a plus lancé de véritable nouveauté depuis l'iPhone en 2007. Seule une mise à jour majeure de l'iPhone est prévue pour 2017. Et les rares nouveautés n'ont jamais approché le statut de produits à succès. Le recul des ventes de l'iPhone est particulièrement inquiétant. Au quatrième trimestr...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil