Ahold Delhaize

09/12/16 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Le mois dernier, Ahold Delhaize a publié ses premiers résultats en tant que société fusionnée. En réaction, le cours a pris une raclée, l'action s'établissant 15% sous le sommet de cet été. L'élément perturbateur est la pression sur les marges constatée aux États-Unis, un marché très important pour le groupe, qui représente deux tiers du bénéfice opérationnel.

Pour autant, il n'y a pas péril en la demeure. Sur l'ensemble de l'année 2016, Ahold Delhaize prévoit une marge opérationnelle légèrement plus élevée que l'an dernier. Ce qui devrait se traduire par des cash-flows libres (les liquidités disponibles pour rémunérer les actionnaires et les créanciers) de 1,3 milliard euros (EUR) cette année, et même de 1,6 milliard EUR l'an prochain. Sur une capitalisation boursière de 22,5 milliards EUR, cela représente un rendement de 5,7% en 2016 et de 7% en 2017 au niveau des cash-flows libres, ce qui est intéressant. L'entreprise pourra dès lors racheter l'an prochain pour un milliard d'euros d'actions propres.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »