Check-list Europe

Check-list Europe

Rédaction Initié de la Bourse - La liste d'actions européennes est la plus étendue. Elle comprend 110 valeurs, réparties sur pratiquement tous les pays européens. Nombre d'entre elles sont intégrées dans un indice. De celles qui ne le sont pas, nous attendons une prestation supérieure à la moyenne au cours des années à venir.

Un vent contraire temporaire sur Vestas

Un vent contraire temporaire sur Vestas

La pression sur les marges - qu'induit le système d'attribution par enchères des projets éoliens - a affecté le cours de l'action Vestas. Cette année sera pour le groupe une année de transition, mais à partir de 2019, le bénéfice devrait à nouveau progresser de manière constante.

ArcelorMittal verse un dividende (trop) chiche

ArcelorMittal verse un dividende (trop) chiche

Ils l'attendaient depuis trois ans, ce dividende. Autant dire que 10 centimes par action n'est pas ce qu'espéraient les actionnaires. Et ils l'ont fait savoir, puisque le cours d'ArcelorMittal a reculé de 10% après l'annonce. Pour la direction du groupe, un objectif prime: réduire encore l'endettement.

Check-list Europe (au 8/2/18)

Check-list Europe (au 8/2/18)

Rédaction Initié de la Bourse - La liste d'actions européennes est la plus étendue. Elle comprend 110 valeurs, réparties sur pratiquement tous les pays européens. Nombre d'entre elles sont intégrées dans un indice. De celles qui ne le sont pas, nous attendons une prestation supérieure à la moyenne au cours des années à venir.

Shell demeure attractive

Shell demeure attractive

Le groupe Royal Dutch Shell a vu ses bénéfices comme ses cash-flows augmenter l'an dernier. L'autre bonne nouvelle, c'est que la récente hausse des prix de l'or noir ne s'est pas encore répercutée sur les actions du secteur. Cerise sur le gâteau: Shell octroie toujours un dividende dont le rendement est élevé.

Polarcus sollicite à nouveau des capitaux

Polarcus sollicite à nouveau des capitaux

En début d'année, le spécialiste norvégien de la fourniture de données sismiques en 3D et 4D a annoncé qu'il procéderait à une nouvelle augmentation de capital importante (la troisième) et au réaménagement de sa dette. Le groupe accroît ainsi ses chances de survie.

LVMH, champion du luxe par excellence

LVMH, champion du luxe par excellence

LVMH fait décidément mieux, voire beaucoup mieux, que la plupart de ses concurrents. Au rythme où vont les choses, un chiffre d'affaires de 50 milliards d'euros en 2020 serait parfaitement envisageable.

Le redressement économique européen bénéficie à Vranken

Le redressement économique européen bénéficie à Vranken

Vranken-Pommery Monopole a enfin de meilleures cartes en main. L'action s'échange actuellement dans le milieu de son canal depuis 2012, entre 20 et 28 euros. Nous pensons qu'elle peut au moins se redresser à 28 euros, vu la bonne tenue de l'économie.

Check-list Europe (au 1/2/18)

Check-list Europe (au 1/2/18)

Rédaction Initié de la Bourse - La liste d'actions européennes est la plus étendue. Elle comprend 110 valeurs, réparties sur pratiquement tous les pays européens. Nombre d'entre elles sont intégrées dans un indice. De celles qui ne le sont pas, nous attendons une prestation supérieure à la moyenne au cours des années à venir.

Fugro pourrait bien avoir atteint son niveau plancher

Fugro pourrait bien avoir atteint son niveau plancher

Les investisseurs sauront le 22 février si une amélioration a marqué le quatrième trimestre 2017 de Fugro, et si le prestataire de services pétroliers néerlandais est susceptible de renouer avec les bénéfices cette année - ce qu'anticipent en tout cas nombre d'analystes.

ASML, le leader incontesté sur le marché des machines à puce

ASML, le leader incontesté sur le marché des machines à puce

A l'horizon 2025, la valeur totale du marché des machines à puce est estimée à 15 milliards d'euros. Avec ses 85% de parts de marché, ASML devrait être en mesure d'accaparer 13 de ces 15 milliards d'euros. Et le groupe n'est pas du genre à oublier ses actionnaires.

Un élément éclipse les bons résultats d'Ahold Delhaize

Un élément éclipse les bons résultats d'Ahold Delhaize

Le recul des ventes d'Ahold Delhaize outre-Atlantique a éclipsé les bons résultats du quatrième trimestre. Un recul déçoit certes toujours, et inquiète d'autant plus s'il s'observe sur le marché américain, où la concurrence est aiguë, mais celui-ci est presque totalement imputable à l'affaiblissement du dollar! Amazon fait donc toujours peur aux investisseurs.

Check-list Europe (au 25/1/28)

Check-list Europe (au 25/1/28)

Rédaction Initié de la Bourse - La liste d'actions européennes est la plus étendue. Elle comprend 110 valeurs, réparties sur pratiquement tous les pays européens. Nombre d'entre elles sont intégrées dans un indice. De celles qui ne le sont pas, nous attendons une prestation supérieure à la moyenne au cours des années à venir.

PNE Wind étend ses activités à d'autres formes d'énergie

PNE Wind étend ses activités à d'autres formes d'énergie

Le nouveau plan stratégique du groupe, annoncé l'an dernier, a reçu un accueil mitigé. Les nouveaux types de projets dans lesquels il va (et a commencé à) investir ne contribueront de manière significative au résultat qu'en 2020. Nous avons donc le temps de nous délester des titres, pour mieux les accumuler, à meilleur compte.

Le chiffre d'affaires de "Big Blue" a enfin progressé

Le chiffre d'affaires de "Big Blue" a enfin progressé

Au dernier trimestre de 2017, le cours d'IBM a amorcé un rallye impressionnant (+16%), avant de redescendre hélas à son niveau d'il y a trois ans. L'entreprise n'est pas parvenue à satisfaire toutes les attentes.

BP, une action injustement délaissée

Le bénéfice et les cash-flows du groupe augmentent à nouveau. Grâce à un abaissement des coûts de l'ordre de 30% depuis 2013, BP atteint désormais le seuil de rentabilité lorsque le baril de brut coûte 49 dollars ; si son prix remonte à plus de 60 dollars, les cash-flows du groupe croîtront de manière exponentielle.

BP, une action injustement délaissée

BP, une action injustement délaissée

Le bénéfice et les cash-flows du groupe augmentent à nouveau. Grâce à un abaissement des coûts de l'ordre de 30% depuis 2013, BP atteint désormais le break-even lorsque le baril de brut coûte 49 dollars; si son prix remonte à plus de 60 dollars, les cash-flows du groupe croîtront de manière exponentielle.

Un levier sur le bénéfice de Total

Un levier sur le bénéfice de Total

La hausse des cours pétroliers sert les intérêts de Total, qui investit de manière substantielle dans l'accroissement de ses réserves et le potentiel de production des combustibles fossiles depuis plusieurs années déjà. A l'occasion de la publication des résultats du troisième trimestre, les investisseurs ont d'ailleurs pu apprécier l'incidence de cette stratégie sur la rentabilité du groupe.

Aker BP : toujours plus ambitieux

Aker BP : toujours plus ambitieux

La direction d'Aker BP s'est engagée à multiplier le dividende par trois entre 2017 et 2021.