33 millions pour les actionnaires de Resilux

31/05/17 à 00:00 - Mise à jour à 09:47

Depuis peu, nous savons ce qu'il adviendra des millions de la "guerre des sprays" : ils seront en grande partie reversés aux actionnaires par le biais d'une réduction de capital (fiscalement avantageuse). Concrètement, il s'agit d'un versement de 33 millions d'euros ou 16,30 euros par action, qui devrait survenir en septembre.

Tout est bien qui finit bien. Car il y a un an et demi environ, le producteur flamand de bouteilles et préformes PET dirigé par les frères De Cuyper avait fait couler l'encre. Le conflit opposait Resilux et le groupe helvético-néerlandais AirOPack Technology Group (ATG) appartenant au Néerlandais Quint Kelders. L'enjeu était le contrôle de la joint-venture AirOLux, fondée en 2009, société à l'origine de la technologie AirOPack. L'innovation de ce spray tient au fait qu'il utilise la technologie AirOPack AirOPack, une technologie révolutionnaire permettant de remplir des bouteilles en PET à air comprimé - et donc sans gaz propulseur (aérosols) - de liquides, de poudres, de gaz et de produits de viscosité moyenne à éle...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »