Actions bancaires: les canards boiteux de l'Europe

11/09/17 à 13:02 - Mise à jour à 15:51

Le secteur bancaire européen panse encore ses plaies. Mais le chemin qu'il lui reste à parcourir pour digérer complètement la crise semble être intégré dans les valorisations actuelles.

Il y a dix ans, en septembre 2007, les épargnants et les investisseurs s'agglutinaient devant les agences de la banque britannique Northern Rock pour récupérer leur argent. C'était le premier "run on the bank" au Royaume-Uni depuis 1866. Le 14 septembre 2007, la Bank of England décidait d'octroyer des crédits d'urgence afin d'éviter une faillite du système. Après l'échec de deux tentatives de reprise, Northern Rock sera nationalisée en février 2008. La banque avait misé massivement sur les crédits immobiliers reconditionnés. Un mois plus tard, la banque française BNP Paribas devait clôturer trois fonds investis dans les crédits immobiliers américains car les liquidités s'étaient taries.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil