A nouveau la guerre des devises

30/09/13 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Initié De La Bourse

Les temps sont incertains. Tous les médias financiers nous parlent de la falaise budgétaire américaine. Si les parlementaires ne conviennent pas d'un relèvement du plafond d'ici au 17 octobre, le pays sera virtuellement en banqueroute. Plusieurs services étatiques fermeront alors leurs portes, faute de financement. Le Trésor américain serait dès lors complètement vide, malgré les 1.000 milliards de dollars qu'injecte la Fed par an.

Faut-il s'en faire ? Pas vraiment. Le plafond sera de toute façon relevé. Certes, une bataille politique sévira et les parlementaires tenteront de restreindre les marges de manoeuvre de l'Etat. Mais le simple fait que l'agence de notation Moody's s'est senti obligée d'annoncer que, quoi qu'il advienne, la notation du pays serait maintenue à son niveau le plus élevé, en dit long.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil