2014, année fort de café ?

23/01/14 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Initié De La Bourse

Le café ne fut pas un investissement très lucratif ces dernières années. Et c'est un euphémisme. L'année 2013 a été la troisième d'affilée à se solder par une perte. Son ampleur dépend de la variété de café. La livre de robusta, dont les contrats à terme sont cotés sur le NYSE Liffe, a perdu 13% l'an dernier. La variété arabica (IntercontinentalExchange ou ICE) a abandonné 23%.

Début novembre, le prix de la livre d'arabica était retombé à son plus bas niveau depuis août. On observe actuellement une suroffre sur le marché mondial du café, conséquence directe des prix élevés de 2011, lorsqu'il fallait débourser plus de 3 USD pour une livre d'arabica, contre à peine 1,15 USD aujourd'hui. La hausse des cours avait alors enclenché une dynamique d'augmentation de la production qui a débouché sur un excédent quelques années plus tard.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »